• la montagne Qing Cheng Shan, haut-lieu du taoisme et du tourisme de masse

    la montagne Qing Cheng Shan, haut lieu du taoisme et du tourisme de masse

    Shan veut dire montagne, Qing Cheng Shan  est un haut lieu de taoisme et du tourisme de masse. Evitez de prévoir une visite le week-end. En semaine par beau temps, les visiteurs sont déjà bien nombreux.

    Sur l'aspect religieux de cette montagne: http://www.lemondedesreligions.fr/archives/2008/09/01/chine-qing-cheng-shan-mont-et-merveilles,9517303.php

    Voici l'entrée du chemin qui mène vers le sommet de la montagne par des sentiers dallés et des escaliers bien raides. Après avoir pris son billet, il est inutile de se tourner vers le guichet portant l'affiche: guides, interprètes. Les jeunes filles qui attendent là vous diront en faisant de grands signes: no english, no english.

    Il vous faudra donc vous engager seul(e) sur le chemin en terre qui longe un torrent avant d'atteindre les premiers escaliers. Un panneau bilingue explique la légende à l'origine du nom du torrent. Tout au long du parcours des panneaux bilingues avec des schémas permettent de s'orienter et expliquent les principaux lieux remarquables.

    Vous aurez le choix entre: faire l'ensemble de la montée à pied, effectuer une partie de la montée en téléphérique et le reste à pied ou encore vous faire porter tout ou partie du trajet. Apparemment la chaise à porteur n'est pas réservée aux vieux (photo).

    la montagne Qing Cheng Shan, haut lieu du taoisme et du tourisme de masse

    La visite dure au moins trois heures, on peut y consacrer beaucoup plus. Le téléphérique permet de gagner du temps. Pour le prendre, il vous faudra traverser un lac en bateau et payer votre traversée comme dans la quête d'un jeu vidéo avec un billet acheté 5 yuan à un petit guichet à découvrir. Pour l'accès au téléphérique lui-meme, vous chercherchez le second guichet en haut de l'escalier qui vient du lac.

    la montagne Qing Cheng Shan, haut lieu du taoisme et du tourisme de masse   la montagne Qing Cheng Shan, haut lieu du taoisme et du tourisme de massela montagne Qing Cheng Shan, haut lieu du taoisme et du tourisme de masse
    Le téléphérique vous fait gagner du temps, c'est l'option que j'ai choisie parce qu'on m'attendait, mais il reste au moins un bon tiers de la montée à parcourir sinon plus, à son arrivée.

    la montagne Qing Cheng Shan, haut-lieu du taoisme et du tourisme de masse

     Au sortir du téléphérique, une escalier vous mène à un premier temple, un deuxième temple etc.. qu'il faut tous traverser pour poursuivre l'ascension jusqu'à à la pagode tout en haut à 1260m.

    Au bord du chemin après une longue volée de marches, un gros rocher témoigne du tremblement de terre de 2008. Dans cet endroit doté de pouvoirs magiques, il se serait retourné sur place sans meme écraser une fourmi. Se succèdent ensuite temples et escaliers qui les traversent.                                                                                                                                                         

    la montagne Qing Cheng Shan, haut-lieu du taoisme et du tourisme de massela montagne Qing Cheng Shan, haut-lieu du taoisme et du tourisme de masse

                                        la montagne Qing Cheng Shan, haut-lieu du taoisme et du tourisme de masse       Moine taoiste au travail

                                                       

    traverser le temple Traverser un temple     la montagne Qing Cheng Shan, haut-lieu du taoisme et du tourisme de masse

                                                            Un peu plus haut  la montagne Qing Cheng Shan, haut-lieu du taoisme et du tourisme de masse


                               la montagne Qing Cheng Shan, haut-lieu du taoisme et du tourisme de masse        la montagne Qing Cheng Shan, haut-lieu du taoisme et du tourisme de masse

     

     

     

     

    la montagne Qing Cheng Shan, haut-lieu du taoisme et du tourisme de masse

    Sommet en vue

     Arrivé(e) sur la  dernière plate-forme, on peut contempler les montagnes de part et d'autre du mont Qingcheng qui selon une pancarte sépare le plateau tibétain de la plaine de Chengdu.

    la montagne Qing Cheng Shan, haut-lieu du taoisme et du tourisme de masse

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Maisons de thé à Chengdu »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 14 Janvier 2014 à 17:02

    Ce lieu a l'air très beau (du moins, c'est le genre d'endroit que j'aime). Je lis beaucoup d'avis dessus mais une question reste toujours en suspent : comment s'y rendre (et revenir) ? J'ai un guide sur la Chine, mais rien sur cette superbe montagne dedans et allant bientôt passer quelques jours seule à Chengdu, j'aurais aimer aller y passer une journée

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mardi 14 Janvier 2014 à 17:32
    J'y suis allée en voiture. Pour une visite organisée, il faut se joindre à un groupe d'étrangers. S' adresser à un hôtel ou de préférence l'auberge de jeunesse dont je parle. Sinon les bus interurbains sont fréquents et bon marché.
    3
    Welyna
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 12:30

    Merci beaucoup pour ces précisions

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :